La Zona : le thriller post-apocalyptique aux relents radioactifs

Mais dîtes donc, c'est que j'aurais presque oublié de vous faire un petit article sur une série que j'ai fini il y a quelques semaines de cela : La Zona.

Souvenez-vous, j'avais parlé ici du premier épisode qui m'avais particulièrement tapé dans l’œil.

Alors alors cette série vaut-elle le coup ? Tient-elle sur la durée ? Et bien vous le saurez en lisant cet article - un peu de suspens, faut bien que je vous donne un minimum l'envie de lire la suite !


Alors dans cette série ibérique si vous ne savez pas de quoi on cause - ça, ça veut dire que vous n'avez pas lu mon article sur le pilote du coup, c'est pas gentil, je suis triste mais pas rancunière alors je vous raconte quand même - et bien sachez que l'on est trois ans après une catastrophe nucléaire, dans le nord de l'Espagne. La zone touchée est isolée du reste du monde mais certaines personnes y ont encore accès histoire de faire quelques trafics divers et variés. C'est dans cette zone mise en quarantaine qu'est retrouvé le corps d'un homme pendu par les pieds et à moitié dévoré par des loups. S'en suit donc une enquête policière pour trouver le ou les responsables de cette mise en scène macabre mais aussi, parallèlement à ça, une autre enquête pour comprendre le pourquoi du comment de cette terrible catastrophe nucléaire.


Allez, je ne vais pas tourner trois heures autour du pot : c'est une très belle surprise 
- tu parles d'un suspens du coup meuf !


La grande qualité de cette série, c'est son ambiance : il fait toujours moche, les paysages pluvieux m'auraient presque filé le cafard et les décors de fin du monde contribuent à rendre le tout lourd, poisseux et anxiogène à souhait. Le thème de l'accident nucléaire, toujours plutôt d'actualité, m'a ramenée à une réalité bien angoissante elle aussi : ce genre de drame n'arrive pas qu'aux autres, on n'est pas à l'abri d'une catastrophe non plus les mecs. Ajoutez à cette ambiance déjà bien guillerette, un peu de deuil et de maladie et là, vous êtes dedans. Oui, soyez certains d'être dans de bonnes dispositions mentales avant de vous lancer dans cette série... Bon ok j'abuse un peu mais il faut reconnaître que tout ça n'est pas très gai, ne vous attendez pas à rire à gorge déployée devant votre ordi, le sujet ne s'y prête assurément pas.


L'enquête policière débutée dans le première épisode et celle menée autour de l'accident nucléaire sont toutes deux particulièrement palpitantes et m'ont tenue en haleine malgré, il faut le reconnaître, un rythme plutôt lent. Il y a quelques longueurs, si on veut chipoter un peu mais bon, mais rien de bien gênant pour ma part parce que j'étais bien, et très rapidement rentré dans l'histoire et surtout, il y a suffisamment de rebondissements tout au long de la saison pour ne pas décrocher.

D'ailleurs, même si tous les épisodes sont de qualité égale, j'ai trouvé que le septième - si je ne me trompe pas parce que ça fait un petit moment que je l'ai vu - était le meilleur selon moi car c'est celui des révélations, celui où on fait "ooooh" "aaaah" "ok c'était donc ça" et où l'on réalise par la même occasion que certaines personnes peuvent être bien pourries.
Voilà qui nous ramène à une autre réalité pas très rose non plus : l'être humain peut avoir des réactions bien merdiques quand il s'agit de servir ses intérêts ou de protéger ses fesses. Mais qui suis-je pour juger alors que je n'ai jamais eu de choix à faire entre ma vie et celle de milliers d'autres, mon dernier dilemme à moi étant de choisir entre un pantalon rose poudré et un autre à motifs...

J'ai beaucoup aimé également la grande majorité des personnages, si ce n'est tous finalement. Mais grande préférence pour le duo de policiers : Hector Uria - incarné par Eduard Fernandez,  flic taiseux et tourmenté par la mort de son fils et son collègue Martin Garrido - Alvaro Cervantes - qui en plus de devoir soutenir sa femme malade se trimballe lui aussi une belle brochette de sentiments sympathiques comme la peur ou la culpabilité.
Ils sont complexes, aucunement cliché, certainement pas lisses, terriblement humain et malgré leurs défauts, ils restent attachants. Il est rare que je tremble et que je m'inquiète pour la vie des personnages dans les séries que je suis et là, ce fut le cas.


En résumé 

Les plus
- L'ambiance est pesante et anxiogène à souhait
- Les personnages sont à la fois complexes et attachants
- Les acteurs sont au niveau, habités par leurs personnages
- Les enquêtes sont elles palpitantes et donnent envie de savoir le pourquoi du comment
- Les thèmes abordés font écho à une actualité encore présente dans les esprits et font réfléchir

Les moins
- Le rythme est parfois un peu lent 


Vous l'avez compris, j'ai vraiment adoré cette série et franchement, si comme moi vous aimez les thrillers post-apocalyptiques et les ambiances pesantes, ne tardez pas à vous lancer dans le visionnage de cette petite pépite !

Reste à espérer que ses créateurs, les frères Sanchez-Cabezudo, nous offrent une saison 2 !

10 commentaires:

  1. Alors honte à moi, j'ai cru en lisant le titre que tu nous parlerais DU zona et je trouvais ça un peu étrange du coup hahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Je n'y avais pas pensé, mais j'avoue qu'en lisant vite ça peut prêter à confusion !!!

      Belle journée !

      Supprimer
  2. Ah, j'adore lire tes critiques, toujours la dose d'humour là où il faut ;)
    Moi qui adore les thrillers mais pas spécialement apocalyptique, je devrais aimer cette série !
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Merci, ça fait plaisir ! :)
      Je suis sûre que cette série peut te plaire, c'est une belle découverte !

      Belle soirée, bisous !

      Supprimer
  3. Coucou
    Et bien voilà une idée de série ! Je regarde en ce moment la suite de 12 Monkeys et The 100 mais à part ceux là, j'ai tout fini ! Il était grand temps que je me trouve quelque chose à me mettre sous la dent .
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir !
      Si tu aimes des séries comme 12 Monkeys ou the 100 tu devrais aimer La Zona ! Je suis ravie en tout cas d'avoir pu te donner une idée de série à suivre !

      Belle soirée !

      Supprimer
  4. À force de lire tes avis, ma liste de séries à commencer augmente un peu trop vite... D'habitude, je ne suis pas très intéressée par les séries espagnoles mais celle-là me donne très envie. J'ai bien envie de voir comment évoluent les personnages dans cette atmosphère particulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ;)
      J'espère en tout cas que tu me feras des retours des séries que tu commences !
      Si tu aimes ce genre d'atmosphère, celle ci devrait te plaire ! Je connais vraiment très peu de séries espagnoles en tout cas et je suis ravie de voir qu'ils savent faire des trucs super sympas !

      Belle soirée !

      Supprimer
  5. Coucou, à chaque fois que je lis ton blog, je note une série... J'ai une petite liste pour mon été alors merci :o)
    Des bisous
    http://www.leblogdelafilledavril.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      Avec grand plaisir !
      Merci à toi de visiter si régulièrement mon blog !

      Bisous, belle journée ! :)

      Supprimer