Killing Eve, le thriller d'espionnage au féminin

Hier après midi, après une petite balade pour profiter un peu du soleil qui pointe rarement sa tronche en ce mois de mai - qu'est-ce que tu fous mec ? - je me suis enfin lancée dans le visionnage de Killing Eve. Je dis enfin parce que cette série est quand même disponible depuis le début du mois d'avril.   

Oui, je suis à la traîne, je sais.


Killing Eve est donc une série adaptée librement des romans de Luke Jennings par Phoebe Waller-Bridge pour la chaîne BBC America. Je vous dis ça mais c'est pour faire bien parce que je ne connais ni l'un ni l'autre.. Héhé..

Elle met en scène deux femmes : Eve et Villanelle. La première est une gratte papier du MI5, brillante mais quelque peu blasé par sa vie professionnelle dans laquelle elle semble ne pas s'épanouir, qui va se lancer dans la traque de la deuxième, une tueuse à gage au train de vie luxueux.


Alors après ce premier épisode, vais-je poursuivre le visionnage de cette série ? La réponse est oui.

Parce que ce pilote étant bien rythmé, pêchu, je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Tout est rapidement mis en place, le décor est vite planté et moi j'aime quand on rentre vite dans le vif du sujet. Voilà, la vie est courte les gars, allez oh, pas de temps à perdre. L'intrigue promet d'être palpitante, nous voilà parti dans une traque policière qui nous fait voyager aux quatre coins de l'Europe.

Le tout avec une bonne dose d'humour, souvent noir qui est la bienvenue.


Il est plaisant de voir deux femmes interpréter ce genre de rôle très souvent réservé aux hommes.

Eve, interprétée par Sandra Oh, qu'on ne présente plus, magistrale dans un rôle qui lui semble taillé sur mesure - c'est donc un agent du MI5 à la vie plutôt plan plan. Un physique tout à fait banal, une femme simple qu'on ne remarque pas dans une foule. Même si elle semble un peu blasée dans sa vie professionnelle, elle n'en reste pas moins perspicace et investie. Elle n'a l'air de rien mais c'est le genre de personnes déterminées qu'on ne voit pas venir et qui peut vite faire bouger les choses.
Villanelle elle, interprétée par Jodie Comer - c'est la jolie fille, consciente de son physique et qui en profite bien d'ailleurs. On ne soupçonnerait pas, en la voyant et en suivant son quotidien que derrière cette femme élégante, aimant le luxe et parfois gamine dans ses blagues se cache en fait une tueuse froide et machiavélique.

Nous ne sommes ici aucunement dans la caricature, on fait dans l'humain, avec toutes ses nuances.

Ce qui fait qu'on s'attache plutôt rapidement à elles, pour ma part c'est rare que j'apprécie aussi vite des personnages et surtout, des personnages féminins. Oui j'avoue, j'accroche beaucoup moins quand se sont des femmes en tête d'affiche et dans ce genre de rôle particulièrement, pour tout vous dire, c'est ce qui m'a fait hésiter à la visionner. Parce qu'en général, les actrices en font vite trop, elles transpirent le cliché si bien qu'elles m'agacent rapidement et que je ne m'identifie pas à elles. Et ici, ce n'est pas le cas du tout.


Cette série semble partie pour être un habile mélange entre le thriller et la comédie policière. Difficile en effet de la ranger dans une catégorie précise tant on peut passer d'une scène dramatique
- celle de l'hôpital est très forte - à une scène drôle comme celle de la petite mamie dans les escaliers avec ses poubelles - CONNASSE ! Haha, ceux qui l'ont vu comprendront !

Pour autant, même si ces scènes sont plus légères, aucune d'elles n'est superflues car elles nous aident à comprendre à chaque fois un peu plus la personnalité de chacune.


Vraiment, un pilote plus que prometteur, à la réalisation stylée et aux décors réels - on voyage de Paris à Vienne, en passant par la Toscane - je me demande au moment où j'écris ces quelques lignes pourquoi j'ai trainé autant avant de le visionner... Du coup j'ai cinq épisodes à rattraper...

Ça sent le binge-watching à plein nez les enfants !!!

2 commentaires:

  1. Les deux actrices me donnent bien envie de regarder cette série qui n'était pas dans mes priorités. J'ai bien envie de savoir comment va se dérouler cette traque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai prévu un article pour en parler, je vais le publier prochainement mais je peux déjà te dire que cette série est une merveille : je te la recommande à 200% !!!

      Supprimer